I PRESENTATION DE L’UNIVERSITE GASTON BERGER


Créée par la loi N° 90-03 du 02 janvier 1990 et régie par le décret N° 90-054 du 19 janvier 1990, l’Université de Saint-Louis a ouvert ses portes en décembre 1990. Elle est dénommée, six ans plus tard, « Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis » par le décret 96-1016 du 04 décembre 1996.


L’UGB est située à 13 kilomètres de la ville de Saint-Louis, sur la Route Nationale N° 2 vers la Mauritanie. Elle est étendue sur une superficie de 240ha. Les locaux qui abritent l’UGB étaient conçus initialement en 1975 pour transférer à Saint-Louis la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’UCAD, projet qui fut abandonné en 1998.
Grâce à la volonté politique des autorités gouvernementales et aux aspirations du peuple sénégalais, l’Assemblée Nationale a voté, à l’unanimité, la loi faisant de l’UGB la deuxième université du Sénégal.


Le démarrage de cette Université est donc une application des mesures retenues par la Commission Nationale de Réforme de l’Education et de la Formation (C.N.R.E.F.) qui, dans le souci d’établir une adéquation entre la formation universitaire et les besoins des milieux socio-économiques du Sénégal, a souhaité que les formations universitaires soient axées désormais sur des filières professionnalisantes.


L’Université Gaston Berger est administrée par un Recteur et une Assemblée d’Université. Le Recteur est secondé, dans ses tâches, par un Secrétaire Général chargé de la coordination des activités administratives.

L’Université a démarré avec quatre (4) Unités de Formation et de Recherche (U.F.R.) et des Centres et Services communs. Chaque UFR, divisée en sections, est administrée par un Directeur (assimilé au Doyen de faculté) et un Conseil d’UFR.


Aujourd’hui, l’Université Gaston Berger est structurée autour de huit (8) UFR et de quatre (4) Instituts. Ces structures académiques sont organisées en deux (2) Ecoles Doctorales. Elles ont la charge de la formation des étudiants, mais aussi d’une partie des activités de recherche via des laboratoires de recherche. La sélection en premier cycle se fait de droit pour tous les titulaires d’un baccalauréat ou d’un titre équivalent.
Les UFR sont composées comme suit :


•    UFR de Sciences Appliquées et Technologie (SAT) ;
•    UFR de Lettres et Sciences Humaines(LSH) ;
•    UFR de Sciences Juridiques et Politiques (SJP) ;
•    UFR de Sciences Economiques et de Gestion (SEG) ;
•    UFR des Sciences Agronomiques de l'Aquaculture et de Technologies Alimentaires (S2ATA);
•    UFR des Sciences de l'Education de la Formation et de Sport (SEFS) ;
•    UFR de Civilisations, Religions, Arts et Communication (CRAC);
•    UFR des Sciences de la Santé (UFR 2S).

L’Université Gaston Berger propose ainsi des offres de formation initiale, continue et à distance dans des domaines aussi variés que la littérature, les Sciences Humaines et sociales, les sciences juridiques et politiques, les sciences économiques et de gestion, les sciences médicales, les sciences agronomiques, les sciences numériques et physiques, les sciences d’informatique, les sciences d’éducation et du sport, civilisations, religions, arts et communication, les technologies de pointe et la gestion touristique entre autres.

Au fur et à mesure, l’UGB a bonifié  son offre de formation et a dispensé des savoirs et savoir-faire dans la perspective d'une contribution au développement social, culturel, politique et économique du Sénégal.
Aujourd’hui, ces formations ont pour support deux Ecoles doctorales pluridisciplinaires. Les Ecoles doctorales  constituent le pivot de la formation doctorale. Conformément aux recommandations du Réseau pour l’Excellence de l’Enseignement Supérieur en Afrique de l’Ouest (REESAO), l’Université Gaston Berger a mis en place les structures doctorales suivantes :

    Ecole Doctorale des Sciences et des Technologies ;
    Ecole Doctorale des Sciences de l’Homme et de la Société.

Ces Ecoles permettent aux doctorants de participer activement à la production scientifique des Laboratoires et des Laboratoires et Groupes de recherche de l’Institution.

Elles offrent aux doctorants plusieurs possibilités :    
    un encadrement scientifique assuré par les Equipes de recherche de l’UGB ;
    des formations utiles à la conduite de leur projet de recherche et à l’élaboration de leur projet professionnel ;
    une ouverture internationale ;
    des stages en milieu professionnel et un suivi de l’insertion.

Les Instituts pour leur part  sont des services communs qui ont pour missions essentielles de renforcer l’interdisciplinarité et de favoriser le développement. Ils sont constitués comme suit :

    Bibliothèque Universitaire (BU) ;
    Centre de Recherche et de Documentation du Sénégal (CRDS) ;
    Institut de Formation Ouverte et à Distance (IFOAD) ;
    Institut Polytechnique de Saint-Louis (IPSL).

En outre, l’UGB a trois composantes : les étudiants, le Personnel d’Enseignement et de Recherche (PER) et le Personnel Administratif, Technique et de Services (PATS).

La rentrée universitaire 2013-2014 est marquée par une forte augmentation du nombre d’étudiants. L’UGB va franchir cette année la barre de 9500 étudiants, contre 7440 étudiants l’année dernière, soit un taux de croissance annuel de 18% entre 2013 et 2014.

Pour le  PER, le potentiel d’enseignants permanents s’élève à 241 avec un taux d’encadrement très élevé.  Le taux d’encadrement est calculé sur la base du nombre d’enseignants nécessaires à l’encadrement des étudiants. Le ratio d’encadrement est estimé à 01 enseignant pour 38 étudiants.

En plus des étudiants et du PER, l’UGB compte sur 320 agents administratifs et des techniciens aux compétences variées, et qui participent au management des services administratifs, financiers et informatiques.

II MISSIONS DE L’UNIVERSITE

L’Université Gaston Berger répond principalement à une mission de recherche et de formation interdisciplinaire.
L’objectif principal que l’UGB s’est fixée est d’atteindre un haut niveau de qualité pour assurer sa mission d’enseignement et de recherche.

A cette fin, l’UGB a placé l’excellence au cœur de sa mission, et repose sur la qualité des enseignements et la réalisation des conditions nécessaires à l’exercice de la créativité, de la rigueur scientifique et de la pensée critique.

Pour mener à bien ses missions, l’UGB s'appuie sur :

-une pluridisciplinarité des compétences et une expertise reconnues ;
-une équipe d'enseignement et de recherche de haut niveau ;
-une plateforme d'enseignement à distance performante ;
-une forte ouverture à l'international.

Par ailleurs, l’UGB est investie d’une nouvelle mission consistant à mettre en place une politique d’assurance qualité pour mieux répondre aux recommandations issues de la Conférence Régionale sur l’Enseignement Supérieur en Afrique, tenue à Dakar, le 13 Novembre 2008.

L’UGB comptes se conformer aux exigences de performance en matière d’innovation et d’efficacité, dans le cadre de l’internationalisation de l’Enseignement Supérieur favorisée par la mise en place de sa nouvelle architecture reposant sur les trois grades : Licence-Master- Doctorat (LMD).

Dans un monde académique de plus en plus compétitif, l’UGB ne veut pas être en reste, et suit de plus près l’ensemble des processus et mécanismes qui permettent d’assurer la qualité du système de l’enseignement supérieur.

L’UGB dispose d’atouts considérables pour mettre en œuvre l’assurance qualité et se conformer aux différents programmes définis dans le cadre de la politique d’Assurance – qualité pour l’Enseignement Supérieur :

-l’alignement sur les normes et standards internationaux ;
-l’exigence accrue de la qualité des formations qui répondent aux normes minimales de l’Autorité Nationale de l’Assurance Qualité pour l’Enseignement Supérieur (l’ANAQ-SUP);
-le respect des procédures d’habilitation des offres de formation ;
-l’évaluation des enseignements par les étudiants ;
-l’évaluation des mécanismes d’assurance qualité en matière de gestion administrative et financière.

Ces normes de qualité spécifiques constituent des impératifs catégoriques pour renforcer l’efficacité et la qualité du système de formation de l’UGB.

III ORGANISATION

La structuration et le fonctionnement de l’Université Gaston Berger sont régis par les statuts enrichis par un règlement intérieur qui définissent ses missions, son fonctionnement, ses moyens et ses orientations.
A ce propos, le Recteur est la clé de voûte du système d’organisation administrative et financière de l’UGB.
Il dirige l’administration centrale, contrôle le fonctionnement de toutes les structures de l'Université ou qui en dépendent. Il est responsable du respect des franchises universitaires et du maintien de l'ordre à l'université. Il veille à ce que l'Université mène ses activités académiques et de recherche dans un cadre propice et prend les mesures appropriées à cet effet.

Il prépare les délibérations de l’Assemblée de l’Université et en exécute les décisions. Il assiste, quand il le juge utile, aux délibérations des conseils d’UFR. Dans ce cas, il les préside mais ne prend pas part au vote. Il statue, après avis des Directeurs d’UFR ou d’Instituts, sur les problèmes individuels relatifs aux inscriptions des étudiants.
Il est le principal ordonnateur du budget de l'Université. Il tient une comptabilité de l'engagement des dépenses et de l'émission des titres de recettes et de paiements, en concordance avec les écritures de l’Agent Comptable.

En définitive, il veille au rayonnement de l'Université.

III.1 L’Assemblée de l’Université

L’Assemblée de l’Université(A.U) est l’instance suprême de décisions. Elle détermine la politique de l’Université.
L’AU délibère sur tout ce qui concerne le budget de fonctionnement de l’UGB, les comptes administratifs des structures, l'organisation de l'enseignement, la création de nouvelles filières, l'orientation des étudiants et des activités connexes.

L’AU délibère aussi sur les décisions prises dans les Conseils d’UFR. Elle a donc pouvoir de décision sur toutes les questions liées à l’Université. Toutes les structures et composantes de l’UGB y sont représentées.
Par ailleurs, l’AU dispose de trois Commissions qui constituent des formations restreintes chargées de préparer les travaux des séances plénières.

    La Commission Enseignement et Réforme (CER): La CER est consultée sur les orientations des enseignements de formation initiale et continue, sur les projets de nouvelles filières, et sur les projets de réformes institutionnelles.
    Le Conseil Scientifique : Le Conseil scientifique est consulté sur les orientations des politiques de recherche, de documentation scientifique et technique.

    La Commission chargée des Relations Extérieures (COREX) : La COREX est consultée sur les affaires contentieuses d'ordre administratif et judiciaire ainsi que l’expertise des conventions.

III.2 Les Conseils d’UFR

Chaque conseil d'UFR définit la politique de l'UFR et étudie l'ensemble des dossiers relatifs à son fonctionnement dans les domaines suivants :
    Administration ;
    Budget ;
    Profils de postes ;
    Orientations pédagogiques ;
    Recherche.

Les avis du Conseil sont transmis à l’Assemblée de l'Université pour validation.
Le conseil d'UFR est composé de membres élus parmi les enseignants-chercheurs, le Personnel Administratif, Technique et de Services (PATS) et les étudiants.

III.3 Les Conseils d’Administration (CA) et les Directeurs d’Instituts

Les Conseils d’Administration et les Directeurs d’Instituts sont chargés de l’approbation des règlements généraux et des orientations stratégiques des Instituts.

En règle générale, les C.A occupent une place prépondérante dans le système de gouvernance des Instituts.

III.4 Les services centraux du Rectorat

Le Rectorat est l’organe exécutif et dirigeant de l’Université. Il est responsable de la politique générale de l’Université. Il constitue l’administration centrale de l'université. Il est composé de directions administratives, dont certaines sont rattachées au Recteur et d’autres au Secrétaire général de l’UGB.

Le Rectorat a deux entités structurelles : le Cabinet et des Directions.

III.5 Cabinet du Recteur : le Cabinet du Recteur est composé

    D’une Assistante du Recteur ;
    Des  Conseillers ;
    Deux Chargés de Mission.

III.4 Directions

    Direction des Ressources Humaines et de la Formation (DRHF) ;
    Direction de la Communication et du Marketing (DCM) ;
    Direction des Finances et de la Comptabilité (DFC) ;
    Direction des Activités Physiques et Sportives (DAPS) ;
    Direction de la Scolarité (DS) ;
    Direction des Affaires Juridiques et du Contentieux (DAJC) ;
    Direction de la Recherche et de la Coopération (DRC) ;
    Direction de la Médecine du Travail, des Affaires Sociales et Culturelle (DMTASC) ;
    Direction de l’Antenne de l’UGB  à Dakar (AUGB) ;
    Direction du Domaine et de l’Environnement et de la Sécurité(DDES) ;