L’Université Gaston Berger, à travers la Cellule Genre et Equité (CGE) et l’Association des Secrétaires et Assistantes de Direction (ASSAD), a célébré le 08 mars 2017 à l’auditorium de l’UGB 2 la Journée Mondiale de la Femme sur le thème : « Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50-50 d’ici à 2030 ». La cérémonie a été présidée par l’Adjoint au Préfet de Saint-Louis en présence du Recteur, le Professeur Baydallaye KANE. Cette année, la journée a été organisée en collaboration avec l’Inspection d’Académie de Saint-Louis qui a récompensé les lauréates du concours régional « Miss Mathématiques et Miss Sciences ».

Le Professeur Fatou Diop SALL, Présidente de la Cellule Genre et Equité (CGE) de l’UGB a félicité toutes les femmes travailleuses du Rectorat et du Centre Régionale des Œuvres Universitaires de Saint-Louis (CROUS) pour leur mobilisation à l’occasion de la célébration de la JMF. Elle a indiqué que les femmes sont faiblement représentées dans l’enseignement universitaire. Selon elle, « il y a urgence d’agir pour lutter contre les inégalités de genre à l’université ».

Quant à Madame Sourouro Belly BALDE, Secrétaire générale de l’Association des Secrétaires et Assistantes de Direction (ASSAD) du Rectorat, elle a rendu hommage aux femmes disparues du Rectorat et du CROUS. Elle a déclaré que le 08 mars est « un jour spécial, un jour symbolique pour toutes les femmes et surtout pour celles de l’Université Gaston Berger ».

En tant que Marraine du concours « Miss Mathématiques », Madame Fatou Kamara SANGARE, Enseignante-chercheur à l’UFR des Sciences Appliquées et Technologie (UFR SAT) et Directrice de l’Innovation Scientifique, de l’Insertion, de la Prospective et des Services à la Communauté (D2IPSC), a remercié les autorités de l’Inspection d’Académie de Saint-Louis pour le choix porté sur sa personne pour être la Marraine du concours « Miss Mathématiques ». Elle a aussi félicité toutes les filles lauréates dudit concours. A l’endroit des filles élèves, elle a les a conseillé « de persévérer dans le travail, de faire preuve d’engagement et d’humilité malgré les obstacles ».

Dans son allocution, le Recteur, le Professeur Baydallaye, a rendu hommage à toutes les femmes du monde, mais aussi celles qui travaillent à l’UGB pour leur contribution à la marche de l’institution. Il a reconnu l’urgence de la promotion d’une culture de l’équipe, qui est, selon lui, « un levier efficace de gouvernance dans les institutions d’enseignement supérieur ». Le Recteur a ajouté que « pour faire de l’enseignement supérieur un levier de développement économique et social du Sénégal, il est impératif de prendre en compte les questions de genre ». C’est ainsi qu’il a soutenu qu’il « compte sur les femmes et les filles pour atteindre les objectifs d’excellence à l’UGB ».

A propos des lauréates du concours « Miss Mathématiques et Miss Sciences », le Professeur KANE les a félicités tout en les encourageant à persévérer dans l’effort en ces termes : « travaillez et croyez en vous-mêmes ». Il a magnifié l’organisation du concours qui rentre dans la politique du gouvernement de réorienter l’enseignement vers les filières scientifiques et techniques. Le Recteur a aussi rappelé le rôle de l’UGB dans l’accompagnement des élèves des lycées de Saint-Louis à travers les cours de renforcement que les étudiants offrent gratuitement dans le cadre du « Service à la Communauté ».

Venu présider la cérémonie au nom du Gouverneur, l’Adjoint au Préfet de Saint-Louis, Monsieur Abdoul THIAM, a également rendu hommage aux femmes à l’occasion de la célébration de la JMF. Après avoir félicité les lauréates du concours « Miss Mathématiques et Miss Sciences », il a indiqué que ledit concours « est le meilleur moyen de promouvoir l’excellence dans l’école sénégalaise ».

A la fin des discours officiels, les autorités ont procédé à la remise des prix aux 20 élèves méritants. Deux conférences sur la dépigmentation et sur le Diabète animées respectivement par le Professeur Moussa DIALLO et le Docteur Dia DIOP ont mis fin à la célébration de la Journée Mondiale de la Femme à l’UGB.