Dans sa politique de développement stratégique l’UFR des Sciences de l’Education, de la Formation et du Sport (UFR SEFS), à travers la section Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS), a mis en place une école d’athlétisme dirigée par le Docteur Nalla Socé FALL, Enseignant-chercheur et une autre de basket-ball placée sous la responsabilité du Docteur Cheikh SARR, Enseignant-chercheur. La DCM vous fait découvrir ces deux écoles qui ont respectivement organisé leur fête le mercredi 22 février 2017 au stade Mawade Wade et mercredi 01 mars 2017 au complexe sportif de l’UGB.

ECOLE D’ATHLETISME :

Placée sous la tutelle du Docteur Nalla Socé FALL, l’école d’athlétisme est la deuxième de l’UFR après celle du Basket. Le Docteur FALL a indiqué que l’objectif principal de sa création est de permettre aux étudiants de faire de la pratique après les cours théoriques. Ainsi selon lui, « il fallait non seulement trouver un champ d’application pour les étudiants ayant choisi l’option athlétisme, mais aussi redynamiser ce sport ». La mise en place de l’école constitue également un moyen pour l’UFR de faire du service à la communauté, car elle regroupe les enfants des travailleurs de l’université, mais aussi ceux des villages environnants et même des talibés. Le Docteur FALL a déclaré que l’école a 05 sites qui sont implantés « à Sor Daga, au lycée Charles de Gaule, au collège Guillabert, à Sanar et au stade Mawade Wade ». Un autre objectif de la création de l’école est, selon l’initiateur, « de pouvoir détecter très tôt les talents des enfants afin de fournir dans le futur des sportifs de haut niveau aux équipes de l’UGB, mais aussi au Sénégal ». Il s’agit de plus de 260 enfants entrainés dans ces cinq sites par des étudiants.

ECOLE DE BASKET-BALL :

Elle est fondée en 2015 par le Docteur Cheikh SARR et gérée par les étudiants de l’option basket-ball pour les besoins de leur stage d’application. Comme pour l’école d’athlétisme, les enfants recrutés sont ceux du personnel de l’Université, des villages environnants ainsi que les talibés. Ils sont plus d’une centaine, regroupés en quatre catégories : Mini-basket, Benjamins, Cadets et Juniors. Selon Cheikh SARR, l’objectif est de favoriser « l’éducation à travers le sport, l’épanouissement individuel, la relève des équipes de basket de l’UGB ainsi que le développement du basket au Sénégal ». Du côté des étudiants, il a déclaré que l’école pourra leur fournir des compétences en leadership, car « c’est eux-mêmes qui se chargent de l’encadrement », a-t-il poursuivi. Il n’a pas manqué de remercier les partenaires des deux écoles qui sont, entre autres, la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES), l’UFR SEFS, la Direction des Activités Physiques et Sportives de l’UGB, le Rectorat, etc.

Au nom du Docteur Saliou DIOUF, Directeur de l’UFR SEFS, le Docteur Ahmet DIENG, Directeur des Activités Physiques et Sportives, a rappelé que la création des écoles entre dans la dynamique du service à la communauté, « chère aux autorités académiques ». Après avoir remercié et félicité les responsables des deux écoles, il a déclaré que l’UFR SEFS envisage de « généraliser la création des écoles dans toutes les autres disciplines et spécialisations afin de développer le sport à l’UGB ». Il a également indiqué que l’UFR compte mettre en place « un Centre de Hautes Performances dont l’ambition est de doter le Sénégal de sportifs de haut niveau ».

La fête du Basket a pris fin avec un match entre l’équipe de l’UGB et celle du Prytanée Militaire de Saint-Louis invitée.