Articles



L’université Gaston Berger de Saint-Louis a reçu le 16 juillet 2014 une délégation de la Direction Générale de l’Interprétation  de la Commission de l’Union Européenne, conduite par son Directeur Monsieur Claude DURAND. Cette visite s’inscrit dans le cadre du "Projet Africain de formation d’interprètes de conférences, interprètes de service public et traducteurs en Afrique" avec notamment le projet de mise en place à l’UGB d’un master d’Interprétation de Conférence et de Traduction. La cérémonie officielle s’est déroulée à la salle des Actes sous la présidence du Professeur Oumar DIOP, Directeur de l’UFR des Lettres et Sciences Humaines (UFR LSH).

Dans son allocution, le Professeur Oumar DIOP, Directeur de l’UFR LSH, s’est félicité du choix porté sur l’UGB pour abriter ce pôle de formation d’interprètes de conférences et de traducteurs. Selon lui, l’Université Gaston Berger s’engage à travailler pour la mise en œuvre de ce projet, car a-t-il ajouté, « cela va hisser notre institution au rang de pôle francophone en matière de formation d’interprètes et de traducteurs ».


Quant à Monsieur Claude DURAND, Directeur Générale de l’Interprétation  de la Commission de l’Union Européenne, il a livré une brève présentation de la Direction Générale de l’Interprétation qui travaille dans 24 langues officielles pour les institutions de l’Union Européenne.


A la suite de Monsieur DURAND, Madame Paule KEKEH, responsable du Projet Africain d’Interprétation de Conférence et de Traduction, a également présenté ce projet dont l’objectif principal est de « promouvoir l’implantation de formation à l’interprétation de conférence et à la traduction ». Elle a aussi vivement félicité l’UGB pour sa collaboration et pour la diligence dans l’élaboration des différentes maquettes du master.


Par ailleurs, Le Docteur Aly SAMBOU, Chef de la section des Langues Etrangères Appliquées et responsable de l’équipe de coordination du master international d’interprétation et de traduction, a présenté les différentes maquettes élaborées par son équipe. Il en a profité pour rappeler le manque criard d’interprètes en Afrique, notamment au Sénégal où l’on note « vingt trois (23) interprètes professionnels », a-t-il ajouté.


Il faut rappeler que le lancement du master d’Interprétation de Conférence et de Traduction de l’UGB est prévu en octobre 2014 à la veille du Sommet de la Francophonie de Dakar. La formation commence en janvier 2015.